Faire face aux problèmes conjugaux

Vous l’avez sans doute constaté, les problèmes ont toujours émaillés votre vie à deux, même pendant vos fréquentations. Vous n’étiez pas encore mariés que des soucis de tous genres sont venus interférer dans votre couple. Vous avez réussi à les surmonter, non sans peine, et c’est tout à votre honneur. Mais maintenant que vous êtes mariés, les problèmes sont de nouveau là. Peut-être viennent-ils de vos divergences de points de vue, du fait que vous n’appréhendez pas les choses de la même manière, ou bien de différences de prendre des décisions ou de concevoir la vie, l’argent. Ils peuvent aussi provenir de facteurs externes, dont vous n’avez aucun contrôle ou encore d’événements imprévus. Qu’allez-vous faire ? Jouer la politique de l’autruche et vous voiler la face, ou bien relever la tête et affronter ces difficultés ?

 

Solutionnez vos problèmes

Prendre les taureaux par les cornes est bien sûr la meilleure attitude à adopter. Fuir les problèmes ne les a jamais résolus. Il est donc inutile de faire comme s’il n’y en a pas, il est toujours préférable de les regarder en face et de discuter ensemble de la manière dont vous allez les résoudre, à deux. La communication est donc primordiale. Il vous faut prendre le temps de parler du problème avec votre conjoint, en toute franchise. Mais l’effort atteindra son but seulement si vous choisissez le bon moment pour en discuter. Ne le faites que lorsque vous, et votre conjoint êtes tous les deux calmes. Exprimez ce que vous ressentez, maîtrisez-vous pour ne pas élever le ton. Et lorsque votre conjoint s’exprime à son tour, écoutez-le respectueusement. Résister à l’envie de l’interrompre, même si ce qui est dit vous contrarie. Efforcez-vous de trouver une solution, ensemble, au problème.

 

L’écoute est importante

Lorsqu’un problème surgit, la meilleure option est d’en parler. Mais cela ne veut pas dire que vous devez parler en même temps tous les deux. Ne vous dressez pas l’un contre l’autre mais contre le problème. Votre conjoint est votre allié, votre coéquipier, non votre ennemi ou votre adversaire. Alors, écoutez attentivement votre conjoint en gardant l’esprit ouvert, et n’oubliez pas que votre façon d’écouter peut influer en bien le cours de votre communication et donc de la résolution de vos problèmes. Si vous êtes en train de cuisiner, de bricoler ou de faire quelque autre chose, arrêtez-vous et écoutez en essayant de comprendre le point de vue de votre moitié.

 

A l’action !

Ne décidez pas en solo de la façon de faire face à vos problèmes, faites-le à deux et déterminez la part que doit faire chacun. Et une fois la décision claire et prise, mettez-la en œuvre sans tarder. Même si cela vous coûte, en temps, en énergie, en d’autres ressources, attelez-vous-y de tout coeur. En unissant vos efforts à ceux de votre conjoint, vous arriverez probablement à régler n’importe quel problème. Et une fois réglés, ne cherchez pas à les déterrer en cas de conflit, tournez-vous vers l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *